Boucles étranges et Désinformation

Une lecture par Robert Anton Wilson


Robert Anton Wilson

Trilogie “Shroedinger Cat’s”, pg. 380 :

Knight savait ce que la plupart des gens ne soupçonnaient que vaguement. Que les agences de renseignement se livraient de manière égale à la collecte des signaux valides (information) et à la diffusion de signaux falsifiés de promiscuité (désinformation). Ils se consacraient à la collecte des informations afin de se faire une idée assez précise de ce qui se passait vraiment, puis ils propageaient la désinformation afin que tous leurs concurrents se fassent des images grossièrement inexactes de ce qui se passait réellement. Ils le faisaient parce qu’ils savaient que celui qui parvient à savoir ce qui se passe réellement posséde un avantage considérable sur ceux qui restent mal informés, confus et désorientés.

Ce jeu a été inventé par Joseph Fouché, qui était le chef de la police secrète sous Napoléon. Les services de renseignements britanniques (British Intelligence) ont très rapidement copié toutes les tactiques de Fouché, et les ont surpassé … à l’époque de la Première Guerre mondiale, les agences de renseignements avaient partout créé tant de désinformation et de confusion, que par la suite, il n’y a pas pu y avoir deux historiens qui furent jamais en mesure de s’entendre sur les raisons qui étaient à l’origine de la guerre, et quelle nation put trahir et doubler ses alliés lors des évènements ultérieurs …

À l’époque de la Seconde Guerre mondiale, le « Double-Cross System » a été inventé - par l’Intelligence Service, bien sûr. Ce fut le produit d’esprits comme Alan Turing, un brillant mathématicien homosexuel qui, lorsqu’il ne travaillait pas pour l’espionnage, était spécialisé dans la création de paradoxes logiques que les autres mathématiciens ne parvenaient pas à résoudre, de Ian Fleming, dont la vie fantaisiste fut incroyablement riche en évènements improbables (comme peuvent le laisser penser les romans de « James Bond » qu’il rédigea plus tard), ainsi que de Dennis Wheatley, un homme d’une intelligence exceptionnelle qui en était arrivé à croire qu’une conspiration internationale de satanistes était derrière toutes les conspirations qu’il n’avait pas inventé lui-même. Au moment où Turing, Fleming, Wheatley et d’autres proches esprits britanniques avaient perfectionné le système de la « double-tromperie », la science du mensonge était presque aussi exacte que la géométrie euclidienne, et presque aussi belle qu’élégante pour un observateur détaché.

Ce que les experts de la « Double-tromperie » avaient inventé relevait de la mise en application pratique, en politique, des Boucles étranges. En Logique ou en Cybernétique, une boucle étrange est un ensemble de propositions qui, bien que parfaitement valable en chacun de ses points, est construit de telle sorte qu’il conduit à un paradoxe insoluble. Les experts de la « Double-tromperie » parvinrent à rendre les Allemands complètement dingues en inventant des systèmes de désinformation qui, quand ils étaient acceptés, étaient trompeurs, mais qui conduisaient à un autre système de désinformation si d’aventure le doute s’immisçait dans les esprits des allemands. Les experts anglais appréciaient tellement l’ironie de ce travail que parfois, ils poussèrent le vice jusqu’à créer des systèmes de désinformation à Triple boucles …

Ces boucles étranges ont particulièrement bien fonctionné parce que les experts de la « Double-tromperie » avait très tôt servi aux Allemands leur Boucle étrange primordiale:

La plupart de vos agents travaillent pour nous et alimentent vos propres boucles étranges »

Par la suite, Il s’est avéré que de nombreux agents allemands avaient réussi à collecter une faible quantité d’informations précises sur l’invasion de Normandie, mais de nombreux autres agents avaient récoltés des informations toutes aussi plausibles au sujet d’une invasion norvégienne fictive; de toute façon, à ce moment de la guerre, tous les agents allemands étaient devenus suspects aux yeux de leur état-major. Les services de renseignements allemands auraient tout aussi bien pu prendre leurs décisions en les tirant à « pile ou face »…

— Robert Anton Wilson




Accueil » Articles » Boucles étranges et Désinformation